Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Industrie et sociétés / PIDS 2017 : le CNC et Audiens dévoilent une enquête sur l'emploi dans les VFX

 

PIDS 2017 : le CNC et Audiens dévoilent une enquête sur l'emploi dans les VFX

Publiée le 01 février 2017 par shadows44 (3025 lectures)
space

PIDS

Au détour d'une table ronde sur la formation dans les effets visuels, Baptiste Heynemann du CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) et Carole Perraut d'Audiens (groupe de protection sociale dédié au monde de la culture et des médias) ont dévoilé une étude sur l'emploi dans le secteur des effets visuels.

PIDSPIDS
Baptiste Heynemann et Carole Perraut lors du PIDS 2017

Cette enquête fait suite au rapport de Jean Gaillard sur le secteur VFX en France, présenté à l'été 2016 (voir notre article à ce sujet, ainsi que le rapport complet). Ce rapport, s'il mettait en avant une situation dégradée et des pistes pour un plan de relance, soulignait aussi que l'on ne dispose pas d'une "image quantitative" de l'activité VFX en France.
Autrement dit, il y a un manque cruel de chiffres sur le secteur, alors même que d'autres domaines proches sont bien couverts : on pense à l'animation, mais aussi au secteur du jeu vidéo avec par exemple le baromètre SNJV/Idate.

Le but du CNC et d'Audiens était donc de lancer la première étude spécifique au secteur des VFX qui, malgré des compétences proches de celles de l'animation, a un modèle économique très différent : pour le CNC et Audiens, ce point justifie de les étudier séparément.

L'étude a porté sur la période 2005-2015, et plus précisément sur 110 entreprises déclarant fabriquer des VFX. Plusieurs sources ont été employées pour définir les entreprises à étudier : FICAM, une étude réalisée par Mediakwest pour le CNC en 2013, les annuaires de régions ou encore les données des aides CNC (Nouvelles technologies en production).

Voici les principaux enseignements :

- le secteur des effets visuels est très centré sur la région parisienne, que ce soit en nombre d'entreprises ou en masse salariale.

CNC - Audiens

CNC - Audiens

Ces chiffres contrastent avec le secteur de l'animation, mieux réparti sur le territoire, d'autant qu'un certain nombre de studios possèdent des antennes en province.

- Si l'on constate une hausse globale du nombre de salariés depuis 2005, le chiffre a stagné depuis quelques années, voire baisse. A noter également : constate que 75 à 83% des salariés sont intermittents, et ce sont eux qui génèrent le plus de variation sur les chiffres. Les CDI, eux, sont stables ou en légère hausse.

Autre précision : puisque ces chiffres datent au mieux de 2015, les modifications du crédit d'impôt en 2016 ne sont évidemment pas encore visibles. Baptiste Heynemann nous a dit que le CNC espère que le nouveau système créera 10% d'emploi en plus sur 3 ans.

CNC - Audiens

A noter sur ces graphiques, le nombre d'entreprises en hausse constante. Il s'agit potentiellement d'un biais lié à des disparitions d'entreprises qui n'ont pas été comptabilisées. Prudence, donc, sur les interprétations.

CNC - Audiens

- 10-15 sociétés se partagent la grosse majorité de la masse salariale, suivies part de nombreuses entités plus petites.

CNC - Audiens

- Du côté humain, CNC et Audiens constatent que la part de femmes dans le secteur reste très faible, qu'il s'agisse de CDI ou de CDDU (intermittence). Les effets visuels en France comportent environ 70-75% d'hommes, sans évolution ces dernières années.
On note également que les femmes en CDI ont moins accès aux postes de cadres, mais que cet écart baisse.

CNC - Audiens

CNC - Audiens

Sur les deux graphiques précédents, les courbes du bas mettent en évidence l'âge de la population dans les effets visuels, l'animation et la répartition globale en France. On note que le secteur VFX est très jeune.

Lors de la conférence, le  CNC et Audiens ont également présenté quelques tableaux plus détaillés. Ils portent sur les 50% des entreprises qui concentrent 80% de la masse salariale.
Des chiffres à prendre avec précautions, notamment du fait que les intitulés des bulletins de salaire ne correspondent pas forcément aux métiers réels. D'autres biais peuvent être présents, comme le fait que l'âge moyen n'est pas forcément représentatif de la répartition des effectifs.

CNC - Audiens

Au final, Audiens et le CNC restent prudents : cette étude est une première, de nombreuses pistes d'amélioration sont possibles du côté de la méthodologie. Le CNC et Audiens vont d'ailleurs, dans les mois à venir, approfondir tous ces aspects.

On ne peut évidemment que souhaiter la prolongation de ces recherches, qui pourront permettre dans les années à venir de mesurer plus clairement les évolutions du secteur.

Notez enfin que l'on peut retrouver la présentation qui illustre cet article sur le site du CNC.
A consulter également : le rapport "Emploi dans la production de films d'animation et d'effets visuels" sur le site d'Audiens.

space
space

Les derniers commentaires ()

Soyez le premier à déposer un commentaire.
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space