Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Formations et Ecoles / Créer un véhicule sous Blender

 

Créer un véhicule sous Blender

Publiée le 31 janvier 2017 par shadows44 (1531 lectures)
space

Blender

Chris Plush propose sur Gumroad une formation payante autour de la création de véhicules sous Blender.
Au menu, plus de 40 heures de vidéo de la modélisation au rendu final en passant par la création des shaders.

space
space

Les derniers commentaires (371)

#1
Entièrement d'accord avec toi! Je l'ai enregistrer, je le met sur un DVD et je vois ce que je peux faire ;)
 
#2
Les émissions comme ça sont fait par des gens qui ne connaissent pas le métier, normal qu'ils racontent n'importe quoi !
 
#3
climber : :jap: pitiwazou : d'accord avec toi mais ils font quand même passer des messages, je trouve ca juste révoltant. Je préfèrerai qu'on me file le budget d'un reportage comme ca pour en faire un jolie court métrage :) (oui je suis encore plein d'optimisme !)
 
#4
Ué ué, je l'ai vu aussi ce reportage. J'ai eu quelque peu envie de shooter dans ma télé. Ce qui m'a fait le plus marrer (ironie inside), c'est justement la façon de présenter la délocalisation du petit prince comme le truc génialissime et révolutionnaire. Alors j'en veux pas à la boite qui délocalise, elle n'a surement pas le choix. Mais c'est juste la démonstration de la mort de notre métier quoi...
 
#5
Vaut mieux ne rien faire que de delocaliser. Ca donner des idées a d'autres... bientot la delocalisation va toucher tous les secteurs et yaura 50% de chomeurs en France. Youpi !! vive la France ps: sur le site d'envoyé spécial ils mettent les videos en ligne sur les precedents reportages. Il faut juste attendre qu'il soit mis sur le site, ce qui ne devrais tarder...
 
#6
Vaut mieux ne rien faire que de délocaliser. Ca donner des idées a d'autres... bientot la delocalisation va toucher tous les secteurs et yaura 50% de chômeurs en France. Youpi !! vive la France
Oui, c'est ce que je pensais à une époque... quand j'étais plus jeune ^^ Mais que faire ? Sans vouloir défendre les studios, je mets à la place 5mn du Director devant sa feuille excel : [u]1er cas :[/u] Ces projets, même si ils sont développés à 50 voir 80% en dehors de la France, créés quand même des emplois français (Direction, secrétariat, communication, RH, photographie, voir équipe de Lead, monteurs finaux, etc.). Ces emplois sont perdus si le projet ne se monte pas du tout, la délocalisation permet donc de boucler les budgets de ces projets. [u]2nd cas :[/u] Arrivé en plein milieu de prod, constat : pas le temps de terminé la prod avec l'équipe actuelle ! On se rabat donc sur une solution "massive" et lowcost (ici indienne) par faute de temps... Le pire dans l'histoire, reste qu'il vaut mieux en tant que 3D artist junior, partir bosser en Inde pour se faire de l'XP en prod. Doit y'avoir surement d'autres cas, mais pas nous balancer en gros "pas de techniciens en France"
 
#7
Si tu donne des projets aux indiens, ils vont grossir et etre encore plus interessant pour d autres realisateurs/studios Francais. C'est pas en delocalisant qu'on va quand meme faire bosser des Francais, on arivera juste a tuaer definitivement le milieu Francais, a petit feu ... En tant que junior il vaut mieux rester en France. Les juniors en inde sont supervisés par 1% de seniors Francais. Si tu reste en France, tu aura largement 40% de seniors Francais a qui te referer.
 
#8
Et les mecs, vous pensez pas que les gars qui bossent dans le textile, l'habillement, l'electronique et pleins d'autres domaines.....ont (ont eu) tous le même problème que nous. Bon ok on est sur un forum de 3d et je dis pas qu'il faut accepter sans rien dire cette manière de faire, mais malheureusement notre métier n'est pas le seul concerné par ce mode de fonctionnement. J'ai pas vu le reportage, mais j'imagine mal le patron dire comme ca: on va en Inde car, comme tout le monde sait, c'est moins cher là bas, moins compliqué avec la législation du travail,etc...... En plus je suis sur qu'il touche des subventions en France pour son projet et je pense qu'il faut qu'il justifie un minimum le fait de délocaliser sa prod pour continuer a toucher cet argent. Donc c'est plus facile de dire qu'on a pas les compétences en France et qu'on est obligé de chercher les mecs qu'il faut ailleurs. Enfin bon, pour ceux qui n'avaient pas conscience de cà, je pense que maintenant les choses seront claires. Ca fait partie de la réalité de notre métier, comme bien d'autres avant, dans d'autres secteurs profesionnels ont du les affronter. Aprés, je pense que le tableau n'est pas tout noir. Y a encore du boulot dans le domaine de la 3d en France, même si je pense que l'avenir n'est pas dans le cinéma et le film d'animation chez nous. Il faudra "obligatoirement" que notre métier sache s'adapter au marché francais et trouver les créneaux qui seront les plus porteurs (service de proximité, tourisme, diversité des compétences ?????) avant de se retrouver comme des cons, sans solution de secours. ps: Je me souviens quand j'étais encore à l'école, on orientait les éléves en fonction des débouchés. Quand un secteur était plus ou moins fermé, on évitait de mettre tout le monde dans les sections concernés. Bon ben c'est un peu pareil pour notre métier. De moins en moins de débouché en France dans les métiers de l'animation, et pourtant de plus en plus d'écoles qui s'ouvrent et qui forment les personnes à ca. Les meilleurs auront du boulot (à l'étranger), les autres.....faudra trouver une manière de continuer a faire le metier qui nous passionne tout en sachant faire des concessions sur nos éxigences.....ou alors changer de boulot. Enfin bon, tout ca ce n'est qu'un avis trés subjectif. A+
 
#9
dako, le problème n'est pas de trouver du boulot. Du boulot, y'en a a la pelle, largement assez pour que tous les infographistes en France puissent bosser toute l'année. Par contre, quand il s'agit de gagner correctement sa vie, là c'est une autre histoire. Les studios se sont habitués à tourner avec du jeune sorti de l'école qui sous facture et des stagiaires payés 400€ par mois. Maintenant qu'ils y sont habitués, ils trouvent même cette main d'oruvre trop chère, donc ils vont à l'autre bout du monde, c'est la suite logique.
 
#10
ya trop de monde sur le marché. Ca tire les prix vers le bas. Meme les tarifs des seniors sont revu a la baisse !!
 
#11
Adrien : pas d'accord (décidément désolé hein ! ;) ) C'est l'offre et la demande, si l'offre est ailleurs forcement que y'aura trop de demande en France :) C'est un constat simple qui arrange trop de monde de dire qu'on est trop sur le marché français. Bilou : D'accord avec toi, c'est la suite logique :( Mais toujours selon l'offre et la demande, le tarif de l'indien par mois augmentera forcement un jour... Du coup on verra ptete les indiens junior débarquer en France pour bosser lol Pour ce qui est de l'allusion au textile : hmm j'ai jamais entendu dire récemment "En france on a pas les compétences techniques pour faire du textile !" :) Ce qui est l'origine de mon coup de gueule...
 
#12
Moi ce que je trouvais dommage, c'est l'image que donnait ce reportage (en dehors de la partie indienne) ou "la 3D c'est fun" (Pixar, les trotinettes,..) sans réellement aborder la difficulté du milieu en France. Du coup les petits jeunes qui regardent n'ont qu'une vision tronqué du marché et vont se précipiter dans les écoles. Faudrait leur envoyer les liens sur les discussions coup de gueule du forum aux mecs d'envoyé spéciale. Bon faut m'excuser, j'ai un stagiaire indiens en bout de ligne qui attend mon brief :D
 
#13
Je connais bien l'histoire du textile et les histoire de delocalisation (je suis du nord et j'ai fais mes etudes a Roubaix !!). Ce que je vais dire concerne les film d'animations, pas les mecs qui font de l archi ou du jeux video. Il y a clairement trop de graphiste par rapport a la demande. C'est un fait et c'est tres simple a calculer. Combien il y a d'ecoles et combien de futur graphistes il en sort, combien de projet de film d'anim sort chaque annee et avec quel effectif. Le marché est saturé, sauf si tu veux faire un film rien qu'avec des pti nouveaux et apres, ca se vera sur la qualité... Le surnombre permet aussi au patrons de vous payer moins car l'argument du "si c'est pas toi c'est un autre" marche tres bien sur les juniors. Pour en revenir au sujet, quand on voit des projets comme celui du petit prince avec de la delocalisation, on se demande vraiment si ca merite de passer dans un reportage qui cite en meme temps la "French Touch" qui d'ailleurs tends a devenir la "French Delocalisation touch". La France devrait prendre exemple sur le model anglais niveau Taxes et subventions. C'est la principale cause de delocallisation et de projets qui ne se font pas. Heureusement que Universal Picture fait confiance a Guff, ca laisse une ouverture vers les production internationnalles...
 
#14
package : C'est la que les petits jeunes faut qu'ils écoutent un peu les "anciens" des promo sorties sur les forums des écoles :) Après, pour les écoles, c'est une question de stats, tu peux faire dire ce que tu veux à des chiffres, genre : Les élèves trouvent-ils du travail à la sortie : oui à 70%* (*en Inde ou en Chine) Bon j'exagère, mais je pense que je suis pas loin de la vérité ;)
 
#15
ya un forum sur le site de france2 avec une rubrique envoyé-spécial et deja quelques reponses/coup de gueule sur ce sujet :)
 
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space