Google+
3DVF Network :
ico_magazine
Magazine
ico_boutique
Boutique
ico_cgjobs
Portail Emploi
ico_upload
Hébergement d'image
ico_progiss
Progiss
Login
space
space

Accueil / Magazine / Actualité Quotidienne / Technologies / Carbon3D améliore l'impression 3D à base de résine photosensible

 

Carbon3D améliore l'impression 3D à base de résine photosensible

Publiée le 17 mars 2015 par shadows44 (5253 lectures)
space

Malgré des progrès techniques continus, l'impression 3D reste lente, quelque soit la méthode employée.
La société Carbon3D affirme pouvoir faire bien mieux que les imprimantes du marché, avec une nouvelle technique : Continuous Liquid Interface Production (CLIP).

Concrètement, CLIP est une variante des techniques DLP/SLA : un projecteur vidéo projette une image sur une résine photosensible qui se solidifie. Un support se soulève lentement, et l'objet se forme petit à petit, collé au support.

Jusqu'ici, rien de révolutionnaire, mais la technologie CLIP va plus loin : la partie inférieure du bac de résine n'est pas une simple vitre ou plaque transparente. Elle est perméable à l'oxygène de l'air, qui peut donc la traverser.

CLIP

L'intérêt ? L'oxygène inhibe le processus de solidification. Résultat, les 30 premiers microns de résine restent liquide, et l'objet solide ne se forme que plus haut.
Selon Carbon3D, cette "zone morte" permet d'avoir en permanence une couche liquide sous l'objet et donc d'imprimer en continu, et non couche par couche. De quoi accélérer sensiblement le processus.
Les objets imprimés auraient également une structure plus proche de ceux issus de techniques de fabrication classique (injection dans un moule) : adieu la structure en couches récurrente en impression 3D.


Selon Carbon3D, voici les résultats de tests pour l'impression d'un objet de 51mm de diamètre environ :

Carbon3D

Ces résultats sont évidemment à prendre avec précautions, en l'absence de données détaillées sur les modèles d'imprimantes utilisés.

Pour l'heure, Carbon3D n'en est qu'au stade du prototype. La commercialisation éventuelle d'une imprimante n'interviendra pas avant un an, selon le site Vox. Le tarif n'est pas connu pour le moment.

D'ici là, voici deux vidéos montrant le procédé en action. Le commentaire de la première vidéo, signée Vox, est très enthousiaste, voire trop selon nous : le procédé est une amélioration des méthodes existantes, pas un procédé totalement neuf comme le dit la vidéo. De plus, sans information sur le prix concret d'une machine CLIP, la prudence est de mise.



space
space

Les derniers commentaires (2)

#1
Tu ne vas pas aller bien loin avec uniquement 2 maps. Le metal est la surface la plus complexe a reproduire, encore plus si tu toi matcher avec une reel sur une plate. La il te faut des maps color, dirt, spec, rough/glossy, normals ( voir en plus bump pour mixer avec les normals), displace et des masques. et tout un tas de nodes utilitaires pour controler ce petit monde. A ca, rajoute, les bons setting comme le fresnel/schlick/ior (ca depend de ce que t'as comme shader) etc...
 
#2
Oui, je me doutais bien qu'il fallait que je rajoute des maps et que j'ai des settings corrects, je demandais juste une aide un peu plus précise ;)
 
space
space
space
space
space
space
space
space
A Propos | Contact | Publicité
Copyright © 2000-2018 3DVF. Tous droits réservés. | Infogérance serveur | tracker
space